Serigrafball lauréat de la Creative Factory

Serigrafball lauréat de la Creative Factory

Publié le 20 mai 2020

Personnalisation de ballon à la pièce: le projet de Serigraball

La Creative Factory vient de lancer son appel à candidature. L’occasion de revenir sur le parcours de Serigrafball lauréat de l’édition actuelle. Pour découvrir ce projet primé et le formidable tremplin que constitue la Creative Factory Selection pour Serigrafball, nous avons réuni Simon Mutschler, fondateur de Serigrafball porteur du projet et Tangi Fouyer, chargé de mission développement économique à la Creative Factory, pour une interview croisée !

« L’idée? Que chacun puisse créer son ballon unique. »

Tanguy, pouvez-vous nous rappeler en quoi consiste le dispositif de la Creative Factory Sélection ?

T. Fouyer : C’est un programme d’accompagnement créé en 2013 par le Cluster Creative Factory et Atlanpôle. Il a pour objectif d’accélérer des entreprises de l’industrie créative et culturelle des Pays de la Loire ayant un fort potentiel économique. Nous avons identifié 12 filières d’innovation comme le design, la mode et accessoires ou le numérique et nous intervenons auprès de jeunes entreprises – moins de 5 ans – soit pour lancer une première offre, soit pour appuyer une levée de fonds ou développer un projet de diversification.

Simon, peux-tu nous rappeler quel projet Serigrafball a présenté ?

S. Mutschler : Notre projet est de proposer des ballons de sport personnalisés. L’idée ? Que chacun puisse créer son ballon unique, avec les couleurs, textes et images qu’il souhaite, et ce même sur un ballon de club ! Une conception de ballon « do it yourself » pensée pour les particuliers et intégrant complètement le numérique avec une vue en 3D de son ballon. En plus, nous nous engageons sur un délai de livraison d’une semaine, pour une expérience client optimale, grâce à la création d’un atelier dédié à Nantes , où une partie de la production sera réalisée.

Quels acteurs locaux interviennent dans le vote ?

T. Fouyer : Le jury se compose à la fois d’acteurs institutionnels et de professionnels issus de l’industrie créative et culturelle. Nos principaux partenaires sont In Extenso, Parthema, Mstream, FlyDesigners ou W agency, qui mettent leur expertise et leur méthodologie au service des lauréats. La Banque Populaire Grand Ouest est notre partenaire financier.

Pourquoi avoir choisi de candidater pour la 4ème édition de la Creative Factory Sélection ?

S. Mutschler : Nous avions ce beau projet en tête depuis un moment mais ce n’est pas toujours facile de se lancer ni de trouver le temps de le faire ! Il fallait poser sur papier le concept et repartir de zéro comme si l’on créait une nouvelle société, tout en assurant notre activité actuelle qui continue à se développer (très) rapidement. Intégrer la Creative Factory Selection avait deux atouts : nous permettre de définir le projet et de le concrétiser en y dédiant du temps et des ressources. Ce qui m’a plu également, c’est que la Creative Factory est spécialisée dans l’accompagnement des projets menés par des start-up, donc la structure idéale pour nous. Avoir des interlocuteurs qui comprennent l’environnement start-up, où tout doit aller vite, et qui ont les réseaux utiles pour répondre efficacement à nos problématiques a été un argument positif en faveur de ce programme.

Quels sont les critères de sélection pour être dans les 6 derniers projets ?

T. Fouyer : Le caractère d’innovation du projet présenté est un critère de sélection très fort, tout comme le potentiel économique estimé, à travers le chiffre d’affaires et la création d’emploi attendus. L’équipe en place, ses compétences et son investissement à mener le projet sont également un vrai facteur différenciant pour le jury. Le sujet porté doit déjà avoir été pensé en termes de stratégie de commercialisation et de modèle économique. Enfin, il faut un porteur de projet convaincu et passionné, comme Simon !

Quelle avait été votre 1ère impression en découvrant le dossier de Serigrafball ?

T. Fouyer : Nous avions découvert Serigrafball grâce au créateur de faire-part Rosemood, pour qui Serigrafball avait fait un ballon et nous étions convaincus qu’ils avaient toute leur place à la Creative Factory Selection ! L’ensemble du jury a été séduit par le pitch de présentation du projet et par la façon dont cette start-up a évolué, portée par ses deux dirigeants, sans aucun accompagnement particulier.

Quels atouts ont fait de Serigrafball un des lauréats de cette dernière édition ? Y a-t-il un critère de sélection en particulier qui a fait la différence ?

T. Fouyer : En quelques années, Serigrafball a déjà connu une croissance formidable et génère un très bon chiffre d’affaires. Cette solidité financière était pour nous une vraie garantie pour la réussite de ce nouveau projet. Mais la perspective d’accompagnement était en plus particulièrement intéressante : comment inclure des fondamentaux commerciaux et financiers, par exemple pour des levées de fond, dans la stratégie de cette start-up ? Pour les partenaires investis dans ce programme, c’était motivant de faire rentrer Serigrafball dans des ateliers de travail et de la faire évoluer au contact d’autres entreprises. Le caractère humain a aussi été un vrai facteur dans la décision du jury : l’équipe dans sa globalité avait de vrais atouts, une complémentarité et une volonté commune de mener ce projet bien représentée par ses porteurs. Ils ont marqué cette saison 2017 !

Quel est le sentiment qui domine en tant que gérant d’entreprise et porteur de projet quand on est lauréat d’un tel dispositif ?

S. Mutschler : Beaucoup de fierté ! Nos validations de dossiers se font habituellement uniquement via le critère financier, par les Banques. La Creative Factory étudie au contraire le projet dans son ensemble, en prenant en compte le potentiel de marché et le capital humain. Devenir lauréat est donc une belle récompense, qui donne du crédit à notre ambition et un allant certain pour l’équipe de Serigrafball. Un beau tremplin, en résumé !

Aurais-tu proposé cette nouvelle offre de ballons personnalisés en 2018 sans la Creative Factory Sélection ?

S. Mutschler : Je pense qu’il aurait été compliqué de mettre ce projet en place ou il aurait mis beaucoup plus de temps à éclore… Sans le temps nécessaire pour bien lancer ce projet innovant, il aurait peut-être fini par être abandonné. En tout cas, il n’aurait pas été autant pensé dans son ensemble et anticipé. Donc un grand merci à la Creative Factory qui nous a permis de sauter le pas !

Quel est l’accompagnement mis en place auprès des lauréats pour mener à bien leur projet ? Y a-t-il un délai pour le mener à terme ?

T. Fouyer : Être lauréat, c’est avoir accès à 9 mois d’accompagnement, à la fois du coaching personnalisé mais aussi des ateliers collectifs. Le format de notre accélérateur est plus long que la moyenne, ce qui nous laisse plus de temps pour travailler avec les lauréats et faire les tests ou études nécessaires au lancement optimal de leur activité ou d’une nouvelle offre. Onze ateliers collectifs et cent heures de conseil personnalisé sont prévus dans lesquels nos partenaires interviennent auprès des lauréats pour faire progresser les projets. Un prêt d’honneur est également accessible aux dirigeants qui le souhaitent. La deadline des 9 mois est pour nous un marqueur fort : il faut qu’au bout de ces mois de travail, le projet soit prêt à être lancé ! Notre objectif est aussi de créer une vraie dynamique de groupe, qui s’est particulièrement ressentie lors de cette édition 2017. Nous espérons que chacun s’enrichisse de l’expérience des autres, avec beaucoup de bienveillance, pour vivre une expérience qui soit aussi enrichissante humainement.

Est-ce que tu avais des attentes en particulier en matière d’accompagnement ? (business model, recherche de partenaires…)

S. Mutschler : En fait, nous ne savions pas vraiment ce que pourrait nous apporter un tel programme d’accompagnement. Mais ce que nous y avons acquis est allé au-delà de ce que nous aurions pu espérer. A la fois pour la structure déjà existante et pour ce projet de personnalisation, il y aura clairement un avant et un après Creative Factory !

En tant que gérant d’entreprise, comment t’organises-tu pour t’investir dans le dispositif de la Creative Factory Sélection tout en assurant tes missions habituelles ?

S. Mutschler : Nous connaissons une phase de développement importante avec un chiffre d’affaires qui évolue de plus de 40% en moyenne tous les ans. Nous avons dû nous adapter pour soutenir ce développement, qui a remplacé la réflexion de rentabilité de nos premières années. Pour répondre de façon optimale aux demandes, et avec l’aide de la Creative Factory, nous avons donc embauché (dans le domaine commercial, des achats et du graphisme), passant d’un effectif de deux à dix personnes en deux ans ! Ce qui nous a permis de pouvoir déléguer certaines tâches opérationnelles et consacrer du temps à ce projet de ballons personnalisés chaque mois.

Quels sont les bénéfices pour une entreprise comme Serigrafball si elle installe ses bureaux sur l’Île de Nantes, à l’image d’autres lauréats ?

T. Fouyer : Nous ne pouvons qu’encourager une start-up dynamique comme Serigrafball à s’installer au sein de ce quartier en plein développement. Le Quartier de la Création est un vrai écosystème et nous avons à cœur d’en faire un pôle d’excellence des industries créatives. En faire partie, c’est une valeur ajoutée assurée en termes d’image et l’opportunité de dynamiser toujours plus ses projets.

Y a-t-il une date de lancement officiel prévue pour ce projet de ballons personnalisés ?

S. Mutschler : Rien d’officiel pour l’instant, mais entre septembre et la fin d’année vous en entendrez très certainement parler 😉

Tangi, avez-vous réclamé votre ballon personnalisé « Creative Factory Sélection » ? 🙂

T. Fouyer : Non pas encore ! Mais on espère bien l’avoir un jour ! En tout cas, nous avons été ravis d’accompagner l’équipe de Serigrafball dans ce nouveau projet et lui souhaitons beaucoup de réussite!

 

En attendant de pouvoir réaliser votre premier ballon personnalisé, découvrez notre page actuelle et des inspirations pour vos futures créations !

 

La rédaction.

Vous aimez notre touché de balle ?
Vous souhaitez en savoir plus
sur notre plan de jeu ?

Discutons !